Vous êtes ici : Accueil | Actus

Maladie d’Alzheimer : « Profiter de la vie »

Paru le : jeudi, 28 septembre 2017
Maladie d’Alzheimer : « Profiter de la vie »
©Claude Beaudemoulin / DTNC

 « Ce qui nous anime au quotidien, c’est de leur faire profiter de la vie au maximum. » Dalida Zazouli est heureuse ce jeudi 14 septembre : la directrice du Centre d’accueil de uour  Edouard-Trubert (CAJ), a réuni petits et grands au Château Hagen à Nouméa autour de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ou apparentées.

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par le CCAS de Nouméa et de la journée mondiale consacrée à la maladie d’Alzheimer, le CAJ géré par la délégation calédonienne de la Croix-Rouge française a organisé une sortie en mer suivie d’une exposition et de spectacles. Cadre des festivités : le très beau bâtiment classé monument historique, le château Hagen (1892). « C’est une occasion de mettre en valeur le patrimoine culturel calédonien », souligne Dalida Zazouli.

Transgénérationnel

Si l’exposition de photographies signées Claude Beaudemoulin a immortalisé une très belle sortie en mer pour les participants, la directrice du CAJ avait également invité les enfants de CP de l’école James Cook et ceux de la crèche des Cerisiers bleus, autre établissement géré par la Croix-Rouge. Spectacle, musique, échanges, conférence ont ponctué la journée. « Nous souhaitons sensibiliser le grand public à la maladie, du plus petit au plus grand. Cette démarche nous permet d’associer un message positif à cette maladie », insiste la directrice du CAJ.

Il s’est agi aussi de « donner un autre regard sur ces personnes » poursuit celle qui ne tarit pas de motivations pour organiser des animations à destination de ces femmes et ces hommes fragilisés par la maladie. « Il faut les faire sortir du centre, leur faire voir autre chose. »  Ceci est d’autant plus stimulant pour lutter contre les effets de la maladie que les rencontres avec les familles dans un autre cadre nourrissent des souvenirs.  Ce fut le cas sur le voilier mis à disposition par le Centre d’Activités Nautiques (CAN) où certains ont évoqué la famille, et des souvenirs que la balade en mer a fait émerger.

Casser la routine du quotidien

Pour l’équipe qui encadre ces sorties, travailler hors les murs, hors du quartier et casser la routine du quotidien est très important comme le souligne la directrice du Edouard-Trubert. L’établissement médicosocial créé à Montravel en 2008 bénéficie d’un agrément pour 15 personnes par jour du lundi au vendredi. « Nous travaillons beaucoup sur la motricité fine, la concentration, l’équilibre, la gymnastique douce. » Du théâtre ou encore de la musique rythment le centre d’accueil de jour.

Les objectifs du centre visent à la fois les usagers et les familles. Pour les usagers, il s’agit en effet de prolonger le maintien à domicile tout en préparant à une éventuelle entrée en institution, de favoriser l'autonomie, de rompre et éviter la solitude et maintenir du lien social et d’entretenir une activité motrice et cognitive. Pour les familles, le CAJ offre un lieu de parole et de soutien à l'accompagnement au quotidien d'un parent atteint de la maladie d'Alzheimer ou apparentées.

Une alternative à l’institution

Il est aussi une alternative à l'institution en proposant une structure d'accueil de jour pour maintenir la vie de famille à domicile. Les journées sont rythmées par les temps de restauration, d'animation, de repas, et de repos, dans le respect du rythme et des habitudes de vie de chacun. Le défi quotidien est de respecter l'individualité dans la collectivité, l'aide aux personnes sans faire à leur place si elles en ont encore la capacité...

Pierre Gins

Maladie d’Alzheimer : « Profiter de la vie »
©Claude Beaudemoulin / DTNC
Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 211 fois Mis à jour le 28 Sep 2017